La Petite Histoire… du basket tourangeau

ASPO, TBC, UTBM : peu de points au Scrabble, mais beaucoup de lettres pour une même réalité, celle de l’équipe tourangelle de basket-ball !

Le basket ? A l’origine, une simple section parmi d’autres au sein de l’Association Sportive Paris-Orléans gérée par la compagnie ferroviaire du même nom, qui deviendra Association Sportive de Préparation Olympique. Dès 1913 on y pratique la natation, le cyclisme, les arts martiaux, le football… et le basket-ball à partir de 1925.

On retrouve l’équipe de basket de l’ASPO sur le parquet flambant neuf du Palais des sports pour l’inauguration de 1956. L’équipe amateur ne fait alors pas de miracles face à Villeurbanne, devant les 5.000 Tourangeaux témoins de la défaite.

Mais petit club deviendra grand ! Avec Guy Papineau et Pierre Dao aux manettes, l’ASPO est Champion de France en 1976 et finaliste de la Coupe des Coupes face aux meilleures équipes européennes : le basket tourangeau est au sommet !

Tours accueille alors dans ses rangs les Américains L.C. Bowen et Slem Dewitt, le Yougoslave Stanimirovic ou des Français comme le « ramasse-miettes » Jean-Louis Vacher qui ne laisse passer aucune balle, le capitaine Bergeron et d’autres joueurs d’exception… Avec eux, les Tourangeaux sont les rois du panier, mais malheureusement pas les meilleurs financiers.

Car il faut bien payer les joueurs étrangers, puis salarier toute l’équipe : pour rester dans le haut du panier côté championnat, l’ASPO basket se professionnalise. Un coût assumé par les sponsors et les subventions : la section basket se taille la part du lion dans le budget de l’ASPO.

Equipe professionnelle et association amateur multisports ne font pas bon ménage : après une nouvelle victoire en Championnat de France en 1980, c’est finalement le divorce, le basket prend son indépendance pour devenir le TBC, Touraine Basket Club, pour quelques dizaines d’années.

Pendant ce temps-là, le CEST et les clubs de patronnages vivent leur vie. Au PLLL, le patronage laïc, la section basket se voit pousser des ailes. Les titres régionaux pleuvent sur le club dans les années 1980 et 2000, avant la montée en Nationale 2 depuis 2006.

D’un côté le TBC en Nationale 3 qui rêve de ses gloires passées. De l’autre un PLLL en route vers les sommets, mais sans en avoir les moyens financiers.

Ils se marièrent, jouèrent heureux et eurent de biens beaux enfants : les équipes de l’UTBM, Union Tours Basket Métropole, à retrouver sur les parquets tourangeaux de la Halle Monconseil le 14 novembre !

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

DERNIERS ARTICLES

PUBLICITE

Agenda 100% Officiel

E-ticket à imprimer chez vous

+ 10 000 événements/an

Des bons plans toute l’année

L’actualité de vos artistes

Le PROG! vous propose une sélection complète et variée d’événements culturels et sportifs. Au programme, des concerts, des pièces de théâtre, des expositions, des festivals et bien plus encore !

À PROPOS

RÉSEAUX

AIDE