novembre
28 samedi

Newtopia 8.3 / Omni-Nihilum

sam, 28 novembre 2020 - sam, 29 novembre 2020 (19 h 00 min - 22 h 00 min)
Le petit Morier, Boulevard Jean Royer, Tours, Centre-Val de Loire, France

Description

NEWTOPIA 8.3 / OMNI-NIHILUM

« Les contraires s’accordent, la discordance crée la plus belle harmonie : le devenir tout entier est une lutte. » Héraclite

Une nouvelle création danse-théâtrale (2020) de l’équipe d’Omnivion, centrée sur la polarité, les opposés, la discordance.

Le 28 et 29 novembre 2020, au Petit Morier à Tours. [Samedi à 19H et dimanche à 15H]

Réservations : helloasso.com/associations/omnivion/evenements/newtopia-8-3-omni-nihilum-2

« Chuter, s’ériger…Tomber, se relever. Une vielle histoire…de danse.

Les tensions nous écrasent mais elles nous tiennent debout aussi.

Certains d’entre nous n’ont pas peur des conflits, d’autres – comme moi – vivent en angoisse face aux conflits imminents. L’art pourrait nous donner des appuis nécessaires pour contenir les opposés sans se briser. Néanmoins, l’art n’est pas une thérapie. Il peut nous soigner certes, mais il peut aussi déchirer nos visions du monde et nous démunir. Quel pôle choisir, quelle perspective, quelle vérité et à quel moment ? Chaque pas, chaque souffle dessine des nouveaux traits sur nos cartographies dualistes. Le 21ème siècle pourrait nous révéler d’autres réponses, non-binaires, face au miracle de la vie ? Quelle évolution pour l’Humain lorsque l’Intelligence Artificielle a déjà transcendé le binaire avec le supercalculateur quantique de Google ?

Oui…des grandes questions que nous ne comprenons pas vraiment, mais qui nous intriguent tout de même.

Un nouveau défi avec nous-mêmes se manifeste : Quelle danse inventer sur nos pas perdus, en oscillation incessante entre le noir et le blanc, le masculin et le féminin, le zéro et le un ?  Malgré nos connaissances limitées, nos névroses, nos psychoses, chacun cherchera des réponses avec sa singularité, sa subjectivité, son éprouver…Un jeu imprévisible d’équilibriste qui renouvelle nos vertiges existentiels ? » Dimitri Tsiapkinis

Conception / direction : Dimitri Tsiapkinis

Interprètes : Bartel Bruynseels, Cereza Candela, Christine Causera, Vanessa Gilbert, Claire Guillaume, Catherine Mondou, Bruno Morin, Annaïck Nicolazic,
Kostas Papazoglou, Quentin Perrotte, Rosa Pires de Matos, Yvan Pousset, Xing Yang

Durée : 55 min