lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



LA PETITE HISTOIRE…

…DU BOBSLEIGH

Entassez quatre gaillards dans une sorte de suppositoire géant. Voilà. C’est le bobsleigh. On en convient, c’est peut-être un peu court… Laissez-nous donc vous en dire plus !

Déjà, rectifions le tir : ils peuvent aussi être deux à bord de cet engin né dès la fin du XIXe siècle. C’est bien sûr à la montagne que cette idée farfelue est née, à une époque où on teste alors pas mal de moyens de locomotion. Le ski, dont l’ancêtre remonte à la nuit des temps, se transforme en effet à la fin du XIXe siècle en ski alpin, pour des descentes tout schuss dans le massif européen. Vous l’aurez compris : les sports d’hiver sont sur le point d’éclore.

Entre la fin du XIXe et les débuts du XXe siècle, les Alpes se laissent parcourir de long en large en ski, en traîneau, et bientôt en luge. Et le bobsleigh, nous direz-vous ? Eh bien c’est justement au croisement du traîneau (sleigh) et de la luge qu’on retrouve notre véhicule d’un nouveau genre. C’est plus précisément le skeleton, une luge conçue pour dévaler les pentes, qui se transformera en bobsleigh quand deux utilisateurs attachent leurs bolides ensemble.

Or glace + descente = vitesse : il faut donc bien vite trouver une manière de préserver les pauvres randonneurs qui pourraient se faire renverser. Dès 1871 apparaît donc la première piste dédiée au bobsleigh : la Cresta Sun, à Saint-Moritz, où naîtra le premier club en 1897.

Mais il faudra attendre 1923 pour la 1e fédération internationale. Pile dans les temps pour que la discipline soit inscrite au programme des premiers Jeux Olympiques d’Hiver de 1924, à Chamonix. Depuis ses débuts, la pratique a évolué : de la simple luge de bois des premières tentatives, on est arrivé aujourd’hui à des appareils en fibre de verre avec profilage aérodynamique. Et vous sinon, ça glisse ?

 

photo ©Pixabay