L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



teteTETE

« laisser plus de place à l’histoire, à la voix »

Vous le connaissez forcément grâce à sa chanson «La chaleur de l’automne». Mais Tété ne s’est pas arrêté, bien au contraire !

Avec son 6e album Les chroniques de Pierrot Lunaire il reprend la route pour une tournée longue durée qui fait la part belle aux moments partagés. Avant Terres du Son, il nous en dit plus.

Avez-vous trouvé votre Pierrot Lunaire, qui donne son titre à l’album ?

Je m’y emploie ! Ce dernier album raconte l’histoire de cet homme qui est un peu en butte à la violence de la réalité, du monde qui nous entoure, et qui arrive à la conclusion qu’à défaut de pouvoir changer les choses, on peut changer de regard sur elles. De chanson en chanson il essaie de retrouver son âme d’enfant. C’est un peu ce que je fais sur la route, de ville en ville avec cette jolie tournée qui va m’emmener jusqu’en décembre prochain.

Quelle forme prend cette  tournée sur scène ?

Un peu à l’image de Pierrot Lunaire qui se défait de ses certitudes, j’ai voulu faire plus léger que d’habitude, on est donc cinq sur la route mais uniquement deux sur scène. C’est le bassiste Thierry Fanfant qui m’accompagne, dans l’idée de «faire plus avec moins», au sens où le fait qu’il y ait moins de musiciens laisse plus de place à l’histoire, à la voix, et à l’expérience musicale dans l’instant. C’est un volet que je n’avais jamais trop investi avant, donc je suis dans une tournée pleine de surprises et pleine de vie.

 

Vous diffusez sur facebook des inédits, et des live improvisés sur la route : les réseaux sociaux sont un outil de diffusion pour vous ?

Je dirais plutôt un outil de partage et de dialogue. L’album transmet l’idée d’arrêter la course à l’intensif pour se concentrer sur les vraies choses. Tout comme le monde essaie de produire toujours plus, on pourrait vouloir avoir toujours plus de followers via les réseaux. Mais pourquoi ne pas vouloir se connecter à ceux qui sont là, et échanger ? J’essaie de faire attention à cela, et d’ailleurs bon nombre des choses publiées sur internet sont nées d’idées suggérées par les internautes, tout comme le répertoire d’anciens morceaux qui sont sur la tournée : j’avais demandé aux internautes ce qu’ils avaient envie d’entendre. Ce sont des chansons que je ne jouais plus et dans lesquelles j’ai eu grand plaisir à me replonger.

Ecrire pour les autres c'est un exercice qui vous plait aussi ?

C’est un exercice auquel je prends de plus en plus de plaisir, il y a quelque chose de magique à essayer de parler avec quelqu'un qu’on ne connait pas forcément, comprendre où cette personne a envie d’aller, et essayer de reformuler l’histoire qu’on veut raconter. Ce sont de vrais cadeaux et cela me fait travailler l’écriture, ce qui permet de revenir plus fort aux chansons qu’on écrit pour soi.

Et vous voir chanté par les autres, notamment dans la plupart des télé-crochets du type Nouvelle Star ou The voice, c’est également un plaisir ?

Je le prends en toute humilité, d’une part car souvent je ne suis pas au courant, et d’autre part car une chanson est toujours une porte d’entrée vers toutes les autres. C’est donc toujours magique que quelqu’un que je ne connais pas choisisse de reprendre une de mes chansons. Et cela participe aussi au fait que je puisse continuer à faire ce métier album après album depuis quinze ans. C’est ma passion, et quand on peut la vivre au quotidien ça n’a pas de prix.

Votre livre de chevet du moment ? Un Pierre Rhabi et une biographie de Napoléon.

Votre gourmandise préférée ? Les plats en sauce !

Le meilleur moment d’un concert ?  Une fois que les premiers morceaux sont passés et qu’on arrive à s’oublier un peu, à ne plus penser à rien, juste vivre l’instant.

terres du son 2017Retrouvez Tété sur le festival Terres du Son qui se déroulera au Domaine de Candé à Monts du 7 au 9 juillet prochain. Toute la prog' de Terres du Son c'est ici, et pour suivre les actus de Tété c'est juste là.

 

 

Photo Tété ©Jerome Juv_Bauer

Tété ©Jerome Juv_Bauer