L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



Oeuf chocolatLA PETITE HISTOIRE...

... DU CHOCOLAT

Les enfants courent à la chasse aux œufs, tandis que vous attendez de pouvoir leur en voler un ou deux car le péché de gourmandise est de saison. Vous voici sur le point de croquer dans un produit importé de l’autre côté de l’Atlantique et venu du fond des âges !

Savourons tout d’abord notre chance : les Européens du Moyen-Âge ne connaissaient même pas les délices du chocolat, puisque les fèves de cacao dont il est extrait ne poussent alors qu’en Amérique. Il aura donc fallu attendre les grandes explorations du XVe siècle pour que les conquistadors s’intéressent à cette plante et la boisson fermentées que Mayas et Aztèques en tiraient.

feves cacao cabossesPour les peuples amérindiens, on ne badine pas avec le chocolat : produit de luxe lié aux divinités de la fertilité, le cacao est à la fois une monnaie d’échange et un mets culinaire qu’on déguste en boisson chaude épicée de piment ou de vanille, ou dans des préparations où il joue le rôle d’épice.

Ce xocoatl ne séduit pas les Espagnols au premier abord. Mais avec un peu de sucre ou de miel, tout change ! La haute aristocratie civile et religieuse s’éprend de ce mets exotique qu’on ramène bien vite en Europe. Certains médecins y voient même un remède efficace contre la diarrhée et d’autres maux.

cacaoMais produire du chocolat n’est pas de tout repos : il faut fendre la cabosse qui renferme les fèves, puis faire fermenter celles-ci avant la torréfaction et l’extraction de la liqueur et du beurre de cacao. Heureusement pour les gourmands, la révolution industrielle va faciliter tout ce travail avec des moulins mécaniques et autres machines à vapeur.

Les premières usines de chocolat voient donc le jour en 1780 aux Etats-Unis, puis dans les années qui suivent en Europe. Philippe Suchard ouvre ainsi sa fabrique en Suisse en 1825, tandis qu’aux Pays-Bas Coenraad Johannes Van Houten crée son entreprise en 1815. L’Angleterre n’est pas en reste : Cadbury ouvre en 1824. Des noms bien connus des choco-gourmets !

tablette chocolatC’est ensuite la course à l’innovation : on plante des cacaoyers en Afrique et on continue d’exploiter les ressources américaines, tandis que les ingénieurs de Cadbury créent le chocolat à croquer en 1821, et Van Houten la poudre de cacao en 1828.

Mais cocorico ! C’est au Français Menier qu’on doit la première tablette de chocolat en 1836 !

Quant au chocolat blanc, il faudra attendre 1930 pour que Nestlé l’invente dans un but de rentabilité : il s’agit au départ d’écouler les stocks de beurre de cacao, une matière première dont la couleur peut être aussi bien blanc cassé que marron clair.

Tout en dérobant un lapin chocolaté, vous pouvez donc maintenant justifier votre larcin en étalant un peu de votre culture…