L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



anais delvaANAIS DELVA

"On reprend les titres Disney sans les dénaturer"

Vous la connaissez forcément, puisqu'elle a prêté sa voix aux chansons de La Reine des Neiges. Mais Anaïs Delva arpente depuis plusieurs années les scènes dans les comédies musicales Cendrillon le spectacle musical, Dracula, l'amour plus fort que tout, ou encore Hansel et Gretel. Depuis quelques mois elle monte sur scène pour interpréter les chansons des princesses Disney qui ne sont pas réservées qu'aux enfants...

Déjà plus de trois ans que la Reine des neiges est sortie : vous la retrouvez parmi d’autres chansons pour ce concert, ce sont de belles retrouvailles ?

Elle ne m’a jamais trop quittée car cela fait 3 ans qu’on me la demande tout le temps donc je la chante, mais heureusement j’ai plein d’autres projets qui me permettent de continuer comme comédienne et chanteuse. Je crois que cette chanson ne me quittera jamais, car elle a pris une ampleur phénoménale. Je suis aussi contente de chanter d’autres chansons car j’aime le travail d’Alan Menken, un grand compositeur pour Disney mais qui n’a pas travaillé sur la Reine des Neiges, et je suis contente de varier les plaisirs et d’aller vers d’autres dessins animés qui correspondent à ma génération.

Vous avez hésité avant d’accepter ce projet ?

Non car cela m’amusait. Je suis une comédienne et chanteuse de formation, cela fait huit ans que j’interprète des rôles dans des comédies musicales. Or là on m’a proposé d’enregistrer un album à mon nom, donc c’était tentant et je n’ai pas hésité. C’était également excitant de chanter pour la première fois en solo alors que je suis plutôt une personne de troupe et de travail d’équipe. Et tout retravailler pour en faire un concert live a aussi été captivant.


Anaïs Delva : Extrait du concert "Libérée Délivrée" | Vidéos Disney.fr

 

Quelle forme les chansons prennent-elles sur scène ?

C’est un concert assez classique, voire "classe" : je suis entourée de quatre musiciens, dans une ambiance assez intime. On reprend les titres Disney sans les dénaturer, car ce répertoire est connu de tous et a marqué l’enfance de chacun donc on n’a pas le droit de l’abîmer, et moi la première j’ai veillé à ce que certains passages obligés soient respectés. Comme je ne joue pas un personnage et que je suis moi-même on reste dans une ambiance bon enfant et simple, je ne récite pas des textes préparés et je profite de chaque concert pour interagir avec le public en fonction de ce qui se passe avec eux.

Quel  est le public justement ?

C’est un public familial et intergénérationnel. Evidemment on pense que Disney s’adresse forcément aux enfants, et les petites filles et petits garçons qui sont fans de la Reine des neiges sont là, mais au grand étonnement de certains on voit aussi des groupes de copines ou des couples d’une trentaine d’années qui viennent revivre une partie de leur enfance, un peu comme les concerts Stars 80, c’est un voyage nostalgique… Finalement c’est un concert aussi bien pour les grands-parents, les parents que les enfants.

Après votre parcours dans la comédie musicale, cette aventure solo vous donne envie de poursuivre seule en scène ?

J’ai envie de pousser l’expérience plus loin, et de chanter des chansons originales, mais la comédie musicale et le théâtre me manquent aussi beaucoup, car j’aime les énergies de groupe et je reste une comédienne. Je vais continuer à faire ce que j’ai toujours fait : faire les deux en même temps, sans me priver de l’un ou de l’autre.

Vous qui chantez du Disney pour cette tournée, avez-vous réalisé vos rêves d’enfant ?

Oui car je rêvais tout simplement de faire ce métier, de faire de la comédie musicale, et de doubler un Disney. C’était quelque chose que je voulais plus que tout, mais que je pensais impossible car on ne sait pas vraiment comme arriver dans ce milieu… C’est arrivé donc c’est cool ! Mes rêves d’adultes sont maintenant un peu différents : je veux continuer tout cela mais en approfondissant certaines choses. J’ai par exemple fait beaucoup de scène ces dernières années, et je ne peux pas m'en passer, mais j’ai envie de tourner plus pour le cinéma ou la télévision. Je n’ai pas encore approfondi cet aspect et cela prend du temps de s’y faire une place.


Anaïs Delva : Extrait du concert "Ce Rêve Bleu" | Vidéos Disney.fr

 

Que trouve-t-on dans votre mp3 en ce moment ? Ed Sheeran, toujours Siya, et je viens de télécharger le dernier Lana del Rey, Alessia Cara que j’aime bien, et j’ai beaucoup réécouté du hip-hop des années 90 ces dernières semaines ! D’ailleurs je ne vais pas louper le concert de l’Age d’or du rap français !

Votre livre de chevet ? J’ai des livres que je relis régulièrement, comme L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, que j’essaie de relire de temps en temps. Il est très court, traite d’un homme dont les vacances se transforment en sorte de voyage initiatique… C’est une sorte de bouquin spirituel mais populaire car très facile à lire, et qui fait du bien.

Les trois choses indispensables en tournée ? Pour une tournée de concerts, je dirais du thé au thym pour la voix, je ne peux pas m’en passer, extraits d’érysimum pour la voix (le miel est bon pour la gorge mais pas pour les cordes vocales), des vitamines car j’ai des gros problèmes de sommeil donc je me booste un peu, et mon ordinateur avec beaucoup de séries car je suis une énorme sérievore !

Replongez en enfance le dimanche 9 avril à 14h30 au Vinci de Tours ! Réservations dans les points de vente habituels et en quelques clics.