L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



ADELINE FUSILLIER

WWW.ADELINEFUSILLIER.FR

LES EXPOS

Du 1er février au 3 mars 2017 à la médiathèque Jacques Lanzmann de Loches.
Du 24 février au 5 mars 2017 au Salon de Descartes.

adeline fusillier

"Adeline Fusillier revendique son statut de peintre autodidacte, après des études d’histoire de l’art, elle s’est ensuite dirigée vers la fac de médecine pour devenir art thérapeute, sans passer par une école d’art. Car l’art est pour elle un support d’expression et de développement personnel, un moyen d’entrer en relation avec son être intime et avec les autres. Elle peint souvent le soir, la nuit, lorsque le temps se distant et que les émotions la guident, lorsque les rêves interprètent la vie. Ses peintures grand format, à l’acrylique, sont ses « coups de tête », elles naissent spontanément et sont très rapidement exécutées. Mais le temps de la fulgurance laisse parfois les toiles de coté pendant quelques temps, avant d’être reprises, pour trouver leur forme achevée.

Le processus de création suit des étapes, un développement. D’abord le travail du fond puis le surgissement des « évocations ». Les peintures se mélangent, coulent, uniformes ou par dépôts successifs de matières, elles s’agglomèrent et s’accumulent dans un univers indéterminé, un magma créateur. Puis vient l’étape de la purification par l’eau, l’artiste « lave » sa toile sous une douche révélatrice. L’effacement laisse apparaître les traces du hasard, les formes naissent en transparence. Là où Philippe Cognée brouille par la chaleur les figures de ses toiles peintes à la cire, Adeline Fusillier les lave à grandes eaux pour laisser émerger les images, qui naissent d’elles-mêmes. Comme le décrit Gaston Bachelard dans « L’eau et les rêves », l’eau invite à l’imaginaire. Adeline Fusillier utilise cet élément dans un mouvement de disparition et révélation. Le fluide met la couleur en mouvement, mais il a toujours une direction, il va vers le bas, vers la profondeur, comme un retour à un état plus ancien."