L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



MASS HYSTERIA

« le métal n’a pas besoin des gros médias pour exister »

 

L’hystérie des foules, Mass Hysteria connait bien : cela fait déjà plus de vingt ans qu’ils arpentent les scènes avec un rock métal en français qui déchaine le public. Avant leur passage au festival Cosmopolite, rencontre avec Yann, guitariste du groupe depuis les débuts.

Avec 20 ans de carrière, avez-vous vu le regard des gens évoluer envers la musique métal ?

Pas trop du côté des gros médias, cela a même empiré car il y a quinze ans certaines chaines télé passaient du métal et ne le font plus du tout aujourd’hui, ils ne veulent même pas en entendre parler. Par contre le métal a réussi à grossir sans ces grands médias, et c’est tout à son honneur. Le Hellfest est tout de même l’un des plus gros festivals français avec des milliers de personnes sur place, et l’événement se passe bien, il n’y a jamais d’embrouille. Cela prouve que le métal n’a pas besoin des gros médias pour exister, mais je trouve cela tout de même dommage. Pourquoi pas une rubrique rock métal aux Victoires de la Musique par exemple ? Des puristes te diront qu’on n’en a pas besoin, mais je pense que si c’était plus reconnu, certains groupes galèreraient moins.

Vous abordez de la même manière un festival métal qu’un événement généraliste ?

Il y a une différence car en festival métal le public nous connaît et c’est un peu acquis alors que sur d’autres festivals on doit faire nos preuves et conquérir les spectateurs. A Arras on jouer avec Mack Lemore et Nekfeu donc c’est un défi !

Il y a tout de même encore cette caricature du guitariste métal qui ne sait jouer que trois accords : quelle est votre place dans Mass Hysteria ?

Les Beatles ont fait tous leurs tubes sur trois accords, donc la question n’est pas d’être bon ou pas, mais d’avoir un sens musical qui fait que tu alignes les notes et que ça sonne bien. Il ne s’agit pas d’être forcément un virtuose, certains guitaristes vont à 10.000 à l’heure mais n’arrivent pas à écrire un morceau qui tienne debout… Après c’est l’idéal d’allier les deux évidemment ! Sinon au sein du groupe je m’occupe aussi de beaucoup de choses, notamment la partie management.

Le single du dernier album « Matière Noire » est « L’enfer des dieux » autour de l’extrémisme : un choix qui n’est pas dû au hasard, non ?

En fait si ! On l’avait choisi avec la maison de disques bien avant les attentats. Le morceau a pris encore plus de sens en résonnance à tout cela. A chaque fois qu’on le joue aujourd’hui, l’émotion est forte.

 

Dans "Plus que du métal" qu'on trouve sur ce nouvel album, vous évoquer le métal comme le « plus violent mouvement de la scène musicale » : le rap ne concurrence pas le métal là-dessus ?

L’agressivité des compos est propre au métal, donc musicalement je ne pense pas que ce soit le cas… Le hip-hop peut être agressif dans ses paroles, mais il y a de plus en plus de soupe aussi ! Je suis un grand fan de hip-hop et je suis un peu dubitatif sur ce qui sort en France en ce moment.

Et côté métal, quels groupes nous recommandez-vous dans la nouvelle génération ?

Il y a plein de groupes français... nos potes de Hangman's chair, The Arrs, et beaucoup d’autres !

Vingt ans de révolte, qu’est-ce qui vous fait tenir ? La passion. On arrêtera le jour où on ne sera plus passionnés. Mais ce n’est pas le cas pour l’instant !

Dans ton mp3 ? Le dernier Radiohead, j’attends aussi le prochain Maze avec impatience, et Gojira.

L’endroit idéal pour passer l’été ? N’importe où à l’étranger, j’aime beaucoup voyager... Los Angeles, la Thaïlande...

Les trois ingrédients d’un concert réussi ? Qu’il y ait du monde ! Et surtout la magie entre le public et le groupe, quand il y a une osmose entre les deux. Au risque de me contredire, ça nous est aussi arrivé de passer de super moments dans des concerts à l’étranger où il n’y avait qu’une cinquantaine de personnes !

cosmo 2016Mass Hysteria embrasera le Cosmopolite le vendredi 19 août à Artannes. L'actu du groupe c'est ici, et la programmation et les infos pratiques du festival c'est là, pensez à réserver !

 

 

Photos ©Eric Canto

mass hysteria