L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



LA PETITE HISTOIRE...

...DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES FEMMES

egalite homme femmeFemmes de tous les pays, unissez-vous ! Le jour est venu de célébrer  votre journée… En attendant le jour béni où il n’y aura plus besoin de combattre pour vos droits, puisqu’ils seront acquis…

Et si notre cri de ralliement vous semble un brin politisé, c’est normal: c’est aux socialistes de la grande époque qu’on doit en effet la première Journée de la Femme. Plus insolite par contre, le lieu de naissance de cette 1e édition, puisque le premier National Woman’s Day s’est déroulé aux Etats-Unis. Quand on connaît l’allergie violente des Américains d’aujourd’hui à tout ce qui est synonyme de Gauche politique, l’anecdote est croustillante et prouve que les temps changent...

Revenons à nos moutons. Le Parti Socialiste d’Amérique propose le 28 février 1909 une Journée Nationale de la Femme qui sera ensuite célébrée dans tout le pays le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

Clara ZetkinDans la même veine, mais de l’autre côté de l’Atlantique, les militantes de l’Internationale Socialiste proposent en 1910 d’organiser une Journée internationale des femmes. L’objectif ? Mettre à l’honneur les ouvrières du peuple pour affaiblir l’influence des bourgeoises ! Sous l’impulsion de l’Allemande Clara Zetkin, l’événement voit donc le jour le 19 mars 1911 pour un journée de mobilisation autour du droit de vote et de la fin des discriminations au travail.

La Journée de la Femme est ainsi au départ la journée de la travailleuse de la classe ouvrière, et l’incendie qui ravage une usine textile new-yorkaise en tuant 140 femmes l’été suivant se transformera ainsi en exemple des luttes à mener autour de l’amélioration des conditions de travail… Avant que la guerre ne s’en mêle et que les mobilisations féminines soient également synonymes de pacifisme.

A la veille de l’armistice, la Russie du Tsar connaît des bouleversements, dont l’un des premiers signaux d’alerte est la mobilisation des femmes pour «du pain et la paix» le 8 mars 1917. Le nouveau pouvoir communiste qui prend bientôt le pouvoir choisira cette date pour commémorer dès 1921 sa Journée Internationale des Femmes, qui sera progressivement célébrée dans tous les pays de l’Est après la 2e Guerre Mondiale.

Qui l’eut cru ? La Journée Internationale des Femmes est donc une création 100% politique, et 200% socialiste ! N’en déplaise aux Français qui ont longtemps pensé que cette date commémorait une manifestation d’ouvrières américaines du XIXe siècle - un mensonge propagé par une journaliste en 1955.

we can do itCe n’est qu’en 1977 que l’ONU reprend l’événement pour créer la Journée Internationale pour le droit des femmes. Une dénomination au pluriel qui satisfera les féministes puisque, à juste titre, elles dénoncent la journée de LA femme comme celle d’un archétype. Or c’est bien connu, la femme est multiple, tout comme ses combats : égalité des sexes, libertés en tous genres, droit à disposer de son corps... Des luttes encore d’actualité.

 

Petite histoire de la journée de la femme