L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



Le woop sur scèneLE WOOP

"Le Woop, c'est sept énergies sur scène"

 

Le Woop, ce sont sept jeunes talents de l'humour réunis sur scène : Hugo Tout Seul, Mister V, Malcolm ToTheWorld, Hakim Jemili, Jérémie Dethelot, Youssoupha Diaby, et Mike. Comme dans tout collectif c'est chacun son tour pour la vaisselle, les courses et les interviews, et pour PROG! c'était donc au tour de Jérémie Dethelot de prendre la parole pour nous en dire plus sur ce spectacle à découvrir le 12 novembre à l'Espace Malraux de Joué-lès-Tours.

Jérémie vous êtes encore jeune et déjà sur de grandes scènes avec le Woop : comment se sont passés vos débuts dans le monde du one-man-show et du stand up ?

J'ai commencé dans une petite salle avec un spectacle entier seul en scène, mais lorsque les gens ne connaissent pas ton existence, forcément ils ne se déplacent pas pour te voir ! A l'époque j'ai donc décidé de faire une pause avec ce one-man-show pour écumer les plateaux parisiens et autres scènes ouvertes, avant d'être repéré sur un festival par le Jamel Comedy Club que j'ai intégré ensuite pour la saison 6. En parallèle on a monté le Woop avec des potes, et lorsqu'il a fallu faire un choix ça a été le Woop.

Et le Woop ça vient d'où ?

Eh bien pendant cette recherche de scènes ouvertes, Malcolm et Hakim se sont vus confier un plateau. Ils avaient déjà en tête de réunir certaines personnes avec eux sur cette scène et ils nous ont rassemblés à cette occasion, l'Open Mic. Tout s'est tellement bien passé qu'on a voulu ensuite donner un nom à ce plateau, et c'est devenu le Woop. On jouait alors au Paname Art Café, puis un producteur nous a offert deux dates dans un théâtre. Les communautés web d'Hugo et Mister V qui font partie du collectif nous ont donné l'idée de faire des vidéos pour promouvoir ces deux soirées. On a tellement pris de plaisir à ça qu'on a monté une chaîne Youtube dans la foulée. Le spectacle et la chaîne sont donc apparus presque en même temps.


 

Et le Woop sur scène, c'est un enchaînement de sketches en solo ?

Il y en a, mais ce n'est pas que cela ! On est vraiment un collectif, ce qui est assez rare sur scène. On a voulu un show à l'américaine avec de la musique et de la danse grâce à Mike qui est DJ et fait partie du show, des tableaux collectifs, et aussi effectivement des passages de stand-up en solo. Il y a vraiment sept énergies sur scène, ça bouge, ça vanne, on retrouve l'ambiance de nos vidéos... et tout ça mélangé ça donne le Woop !

Est-ce que "show à l'américaine" veut dire que vous avez aussi des comiques américains parmi vos influences ?

Chacun a ses références. Youss est très branché stand-up américain, alors que personnellement j'ai découvert les américains en dernier. Les premiers à me faire rire ont été Elie Kakou, Franck Dubosc, Alexandre Astier, puis ensuite Jim Carrey, Chris Rock, Steven Hart,… On est baignés par ces deux influences, entre France et Etats-Unis, ce qui donne un mélange de cultures de l'humour sans que ce soit un copié-collé de ces références.

De votre côté vous avez aussi participé au le film FLA annoncé pour 2016 : comment s'est passée cette première expérience au cinéma ?

Vraiment cool ! C'était une pression et une approche très différentes du jeu de comédien, pour une très bonne expérience avec le réalisateur Djinn Carrenard qui travaille beaucoup dans l'improvisation. L'exercice était intéressant, et cela m'a confirmé dans mon idée de poursuivre dans cette voie du cinéma. Même si on est encore aux débuts du Woop, on travaille déjà sur l'écriture d'un premier film mais en prenant notre temps. On préfère assurer un bon show sur scène en ce moment, et ne pas bâcler le projet cinéma juste sous prétexte qu'on buzze en ce moment. On veut faire un beau et bon film, cela va donc se faire sans brûler d'étapes.

On vous reverra bientôt sur scène avec votre propre spectacle ?

J'essaie de ne pas bâcler les projets : en ce moment il y a le Woop, je travaille aussi sur ma série Hyperman et Protector, mais dans l'idée j'aimerais bien reprendre mon spectacle à la rentrée 2016 d'autant que l'expérience du Woop me permet de l'améliorer et de le peaufiner.

 

Dernier livre lu ? Je suis plutôt dans une phase séries télé en ce moment plus que lectures, et très branché manga, donc ce serait plutôt One Piece, Naruto, …

Dernier coup cœur au cinéma ? N.W.A. qui m'a agréablement surpris car je ne savais pas ce que ça allait donner.

Un mot ou une expression qui ne vous fait jamais rire ? Des expressions pour parler des femmes, comme "elle est fraîche" que je n'aime pas du tout.

Votre pire souvenir de scène ? Sans doute la toute première au Théâtre de Dix Heures où on jouait pour la première fois dans une salle de 100 places (contre une cinquantaine habituellement) : le mauvais son a été lancé pour le début du spectacle, ensuite le DJ a débranché d'un coup de pied un câble en entrant sur scène, donc la musique n'est pas partie et on s'est retrouvé comme des imbéciles.

Le meilleur déguisement d'Halloween ? Avec Hakim Jamili on délire beaucoup sur un masque de licorne en ce moment, donc pourquoi pas une licorne-vampire ?

Le Woop en tournéeRetrouvez Jérémie Dethelot avec le Woop sur la scène de l'Espace Malraux de Joué-lès-Tours le jeudi 12 novembre 2015 à 20h pour 2h de bonne humeur. Toutes les informations et réservations sont sur l'agenda PROG!

Le Woop en tournée