L’AGENDA DES SORTIES DU 37

lien agenda
  • image annonceur
  • image contact

Trouver une sortie



kingsmanKINGSMAN, LE CERCLE D'OR

De Matthew Vaughn

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors quune bombe sabat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte dune puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis.

Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront dautre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes dun impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Il s’agit ici du 2ème opus de la saga Kingsman lancée en 2014 par le réalisateur Matthew Vaughn connu pour les célèbres Kick Ass ou encore X-Men : First Class (Le commencement en VF) qui réalise dans cette saga un brillant mélange de film d’action et de film british à la James Bond.

Pour cette suite, il s’entoure d’un casting hollywoodien 5 étoiles avec entre autres : Taron Egerton que l’on retrouve dans le rôle principal, Colin Firth qu’on ne présente plus, Mark Strong (habitué des longs-métrages dirigés par Vaughn avec Kick-Ass ou Stardust), Julianne Moore (Hunger Games, Still Alice…), Pedro Pascal récemment vu dans la série à succès Narcos, Halle Berry (Cloud Atlas, X-Men…) et Channing Tatum (Les Huit Salopards, Magic Mike…).

On retrouve donc l'agent secret Eggsy un an après le premier opus Kingsman : services secrets. Le voici devenu agent confirmé, en couple avec la splendide princesse suédoise rencontrée lors de la scène finale du premier film. Travaillant toujours pour Kingsman, il voit l'organisation voler en éclat lorsqu’une psychopathe possédant le plus grand cartel de drogue au monde décide de détruire les locaux sans hésiter à tuer les employés du service secret.

La réalisation est fidèle au premier Kingsman avec un jeu de caméra dynamique (faisant penser au récent Baby Driver d’Edgar Wright). Il utilise avec brio l’agilité et la mobilité de la caméra pour suivre avec précision les scènes d’action chorégraphiées, qu’il couple à un montage alternant vitesse et ralenti pour un effet visuel décuplé.

Reprenant les codes du premier volet, on retrouve donc une bande originale rythmée (c’est d’ailleurs la première fois qu’un film possède l’autorisation de diffuser une chanson de Prince comme bande originale), des effets spéciaux maîtrisés et d’excellents moments d’humour. On regrette tout de même une légère surenchère sur certaines scènes d’action.

On valide également la grande méchante du film : Poppy, incarnée par une Julianne Moore parfaite en psychopathe à la recherche de reconnaissance et de célébrité, qui a reconstitué une mini-ville des années 50 au beau milieu du Cambodge. Car oui, cette super-traficante a une passion pour les fifties et n’a pas hésité à recréer cet univers avec un salon de coiffure ou un Diner à son effigie.

En bref, Kingsman : Le Cercle d’Or est une bonne suite même si le côté novateur et surprenant du premier est ici moins présent. Certains pourront être déçus par le côté caricatural des personnages, là où d’autres trouveront que c’est ce qui fait le charme de cette franchise.

Spoiler : vous trouverez dans ce film l’un des caméo les plus improbables et fantastiques : Sir Elton John qui nous fera même la joie de prendre part aux scènes d’action de façon grandiose et extrêmement drôle.

Aurélien Bourgeois